4-44-8. H. Poincaré to David Hilbert

[Ca. 03.1909]

Mon cher Collègue,

Merci de votre lettre. Nous pourrions alors prendre pour titres des diverses communications.11Poincaré a prononcé des conférénces sur les cinq sujets annoncés ici, ainsi que sur un sixième sujet, intitulé “La mécanique nouvelle.” Uniquement cette sixième conférence sera publiée en français, les autres paraîtront en allemand; voir Poincaré (1910b).

Sur la Réduction des Intégrales Abéliennes.

Sur quelques applications analytiques de la méthode de Fredholm.

La théorie des Marées et l’équation de Fredholm.

Les ondes hertziennes et l’équation de Fredholm.22Le troisième chapitre des Sechs Vorträge (Poincaré 1910a) suit de près les trois notes publiées dans les Comptes rendus de l’Académie des sciences de Paris le 22.02.1909, le 29.03.1909, et le 13 avril 1909 (Poincaré 1909a, 1909b, 1909c). Lors de sa relecture des épreuves, Poincaré rajouta une note en français à son texte pour signaler une erreur; il signala son erreur également dans les Comptes rendus (Poincaré 1909d).

Sur la notion de nombre cardinal transfini.

Maintenant il y a un point sur lequel je désire attirer votre attention. Je suis encore sous le coup de l’accident qui m’a frappé l’année dernière à Rome et je suis impérieusement obligé à certaines précautions. Je ne puis boire ni vin, ni bière, mais seulement de l’eau. Je ne puis assister à un banquet, ni à un repas prolongé.33Lors du Congrès international des mathematicians tenu à Rome en avril 1908, Poincaré a eu une malaise, liée alors par les médicins à une hypertrophie du prostate; voir Darboux (1916, LXVI).

Cette circonstance m’avait fait hésiter à accepter votre invitation, mais j’ai pensé que vous sauriez arranger les choses en conséquence.

Je pense qu’il y a moyen de voir nos collègues dans d’autres circonstances que dans des banquets et j’espère dans ces conditions, avoir le plaisir de faire leur connaissance. Je serai enchanté en particulier d’avoir l’occasion de vous voir.

Votre bien dévoué Collègue,

Poincaré

ALS 2p. Cod. Ms. D. Hilbert 312, Niedersächsische Staats- und Universitätsbibliothek, Handschriftenabteilung. Published by Dugac, ed., 1986, 211.

Time-stamp: " 4.02.2016 02:38"

Références