2-64. Henri Abraham

Henri Abraham (1868–1943) fit mathématiques spéciales au collège Chaptal, et fut reçu premier à l’École normale supérieure (ENS). Reçu deuxième à l’agrégation de physique en 1889, Abraham assista au cours de Poincaré sur les théories de Helmholtz et la théorie électromagnétique de la lumière.11Voir la signature d’Abraham sur la lettre de Camille Raveau et al. à Poincaré, et la publication issue du cours de 1889 (Poincaré 1891). Il soutint une thèse en 1892, et en 1900 il succéda à Marcel Brillouin comme Maître de conférences à l’ENS. En 1904, Abraham fut nommé chargé de cours de physique à l’ENS, où il devint directeur du laboratoire de physique à la suite de Jules Violle. Il fut nommé professeur titulaire en 1912. Abraham prit sa retraite en 1937, avant d’être déporté le 17.12.1943 avec sa fille Thérèse à Auschwitz. Sur la carrière d’Abraham, voir Charle & Telkes (1989, 20), et Brasseur (2010).

La seule trace de correspondance entre Poincaré et Abraham dont nous disposons nous vient d’un catalogue de vente aux enchères. Cette source nous informe que Poincaré s’excusait auprès d’Abraham de son absence lors de la conférence qu’Otto Lehmann devait prononcer devant la Société française de physique à Paris, le 16 avril 1909 (Poincaré à Abraham, § 2-64-1).

Time-stamp: "24.06.2017 16:59"

Références

  • R. Brasseur (2010) Quelques scientifiques ayant enseigné en classe préparatoire aux grandes écoles: Charles Brisse, Félix Fochier, Henri Abraham. Bulletin de l’Union des professeurs de spéciales mathématiques et sciences physiques 83 (231), pp. 11–22. External Links: Link Cited by: 2-64. Henri Abraham.
  • C. Charle and E. Telkes (1989) Les professeurs de la faculté des sciences de Paris (1901–1939). Éditions du CNRS, Paris. Cited by: 2-64. Henri Abraham.
  • H. Poincaré (1891) Électricité et optique II: les théories de Helmholtz et les expériences de Hertz. Georges Carré, Paris. External Links: Link Cited by: 2-64. Henri Abraham.