H. Poincaré to Louis Olivier

[Avant le 01.08.1900]

Cher Monsieur,

Je ne crois pas que l’article en question sera d’une longueur démesurée, mais je crains qu’il n’y ait beaucoup de redites avec l’article qui a paru antérieurement dans la Revue.11Il s’agit peut-être de Poincaré (1897). Nous en jugerons mieux quand il sera terminé.

Il pourrait peut-être y introduire des développements nouveaux que je ne pourrais donner en m’adressant à un public moins scientifique que celui de la Revue. Cela serait plus intéressant pour vos lecteurs.

L’article deviendrait alors trop long pour ne pas être coupé.

Cela bien entendu ne pourrait se faire qu’après le Congrès.

Je dois vous avertir que je fais en outre deux articles analogues (ou conférences).

L’un pour le Congrès de Physique sur les rapports de la Physique Mathématique ou de la Physique Expérimentale.22Poincaré 1900a, 1900b.

L’autre pour le Congrès de Mathématiques sur le rôle de la Logique et de l’Intuition dans la Science Mathématique.33Poincaré 1902.

Quand ils seront écrits, vous pourrez juger quel est celui de ces articles qui vous convient le mieux.

Votre bien dévoué,

Poincaré

ALS 2p. Archives Henri Poincaré.

Time-stamp: "14.12.2014 00:06"

Références