1-1-120. Gösta Mittag-Leffler to H. Poincaré

Paris, 15 Décembre 189411Cette lettre est rédigée sur papier à en-tête de la Librairie Scientifique Hermann.

Mon cher ami,

Je ne suis pas parvenu encore à voir M. Darboux. Il était déjà sorti quand je suis venu. Mais je reviendrai chez lui vers 1h.

M. Appell m’a invité à dîner chez lui aujourd’hui. Je ne serai]s[ donc à l’hôtel à 6, 30, mais je tâcherai de venir chez vous entre 6h. et 6, 15.

J’espère très ardemment que vous veuillez accepter l’invitation du roi.22Voir § 121, note LABEL:fn:mittag-leffler121-pardu. Il y tient beaucoup et il vous fera toutes les honneurs. L’avantage pour la vie scientifique dans nos pays du nord sera énorme et vous trouverez donc naturel qu’une / réponse de votre part m’était très à cœur.

Veuillez m’excuser que je touche un peu la côté financière avant que vous décidiez définitivement. Le roi m’a dit avant de partir qu’il mettait à votre disposition 10 000 couronnes (= 14 000 francs) pour tous vos frais. Pour le voyage et le séjour en Suède je pense que vous pouvez compter 2 000 francs au maximum.

Je viens chez vous entre 6h. et 6, 15 et j’espère que vous me donneriez de l’espoir. C’est à vous seul à décider sur l’époque de l’année et d’autres détails. On fera tout ce que vous désirez.

Tout à vous.

votre bien dévoué

Mittag-Leffler

ALS 2p. Mittag-Leffler Archives, Djursholm.