1-1-104. Gösta Mittag-Leffler to H. Poincaré

Stockholm den 19/6 1890

Mon cher ami,

Merci de votre lettre des Petites Dalles datée le 16. D’après le calcul que j’ai fait avec M. Phragmén avant son départ le tome 13 contenant votre mémoire ainsi que celui de M. Appell doit être prêt pour le commencement du mois de Septembre.11L’estimation de Poincaré (voir § 1-1-103) était exacte. En effet, les mémoires de Appell et Poincaré ainsi que le rapport de Hermite seront publiés dans le tome 13 des Acta mathematica à la fin de l’année 1890: J’ai vu avec le plus grand plaisir l’hommage que vous avez fait au roi dans le dernier cahier des Acta qui contient le beau mémoire d’Appell, et met fin au concours pour le prix fondé par sa Majesté. Ce n’est pas cependant sans un regret, que vous devez partager, que je me trouve abandonné par M. Weierstrass et figure seul comme rapporteur d’un des mémoires ; fasse le ciel que le grand géomètre retrouve la santé et puisse donner sur l’œuvre de Poincaré un jugement qui aurait une si grande autorité dans le monde mathématique !
Le travail de Poincaré est prodigieux et suffirait à lui seul pour mettre son auteur parmi les plus grands géomètres du siècle, mais le résultat répond-il à son génie et à l’immense effort de travail qu’il a demandé ? Quelle différence au point de vue de la richesse et du charme, pour tous les lecteurs, avec les Fundamenta de Jacobi et les mémoires d’Abel, qui semblent avoir vu le jour sous une étoile plus heureuse, et qui nous enchantent, un demi-siècle après leur publication, comme au premier jour. Il y a des temps moins heureux que d’autres et la triste fatalité qui pèse sur notre époque semble projeter son ombre jusque sur le domaine de l’analyse. (Hermite à Mittag-Leffler, 10.01.1881, citée par Dugac 1985, 188)

J’envoie maintenant votre lettre à M. Phragmén en lui priant de vouloir se presser. La difficulté est que nous sommes forcés de poursuivre la publication du tome 14. Il faut que vous mettez à la fin du mémoire la date quand il a été fini de manière que tout le monde peut voir que vous n’avez aucune faute.22Le mémoire est daté du 28 avril 1890 (voir § 103, notes.

A l’avenir et pour le mémoire prochain vous verrez que nous nous arrangeons d’une autre manière et que vous n’aurez plus à attendre. Vous n’êtes pas le seul à vous plaindre du reste cette fois-ci. Ainsi le roi était très mécontent quand je le voyais il y a quelques jours.

Monsieur votre père me trouvera à Kugelsberg pendant l’été depuis le commencement du mois de Juillet et j’y compte qu’il veut bien m’y faire une visite.

Madame Mittag-Leffler est en Finlande chez son père et j’y vais probablement demain pour quelques jours. J’espère que vous avez reçu nos Notes et mémoires’’.33Mittag-Leffler fait allusion au mémoire offert à l’Université de Montpellier à l’occasion de son 6e centenaire (voir § 100). Comment trouvez vous le mémoire de M. von Koch ?44Koch publiera dans le tome 15 des Acta mathematica une note (1891), puis dans le tome 16 un mémoire (1892) sur les déterminants infinis et les équations différentielles; voir Mittag-Leffler à Poincaré, ca. juillet 1887 (§ 58), notes.

L’adresse de M. Phragmén est pour les quinze jours suivants Ronneby.

Je vous serre la main avec une affection sincère.

Tout à vous.

Mittag-Leffler

ALS 4p. Mittag-Leffler Archives, Djursholm.

Time-stamp: "12.05.2016 01:40"

Références