2-32. Lucien de la Rive

Lucien de la Rive (1834–1924), fils du physicien genevois Auguste de la Rive (1808–1873), étudia à l’Académie de Genève, et à la Sorbonne, où il a suivi le cours de Gabriel Lamé en 1854. Traducteur de Tennyson et de Longfellow, Lucien de la Rive fut un chercheur indépendant au début des années 1890, lorsqu’il s’est lancé avec son ami Édouard Sarasin dans l’investigation des propriétés des ondes électromagnétiques découvertes par Hertz. C’est dans le contexte de ces recherches qu’un échange de lettres avec Poincaré a eu lieu. Dans les locaux de la Société pour la construction des instruments de physique et de mécanique, les deux physiciens ont montré que les perturbations électromagnétiques se propagent dans l’air avec la vitesse de la lumière, comme J.C. Maxwell l’avait prévu (Speziali 1997; O’Hare 2007; Brenni 2013).

Au début du vingtième siècle, Lucien de la Rive analysa des articles sur la théorie des électrons et la théorie de la relativité pour les lecteurs des Archives de Genève, une revue dirigée par Sarasin, et à la mort de Poincaré, il a écrit une notice sur sa carrière (La Rive 1914a, 1914b).

Time-stamp: "11.01.2017 11:44"

Références

  • P. Brenni (2013) Étincelles et ondes: les expériences de E. Sarasin et L. de la Rive sur les ondes électromagnétiques. Archives des sciences 66, pp. 201–210. External Links: Link Cited by: 2-32. Lucien de la Rive.
  • L. d. La Rive (1914a) Henri Poincaré : la carrière scientifique. Archives des sciences physiques et naturelles 38, pp. 159–163. External Links: Link Cited by: 2-32. Lucien de la Rive.
  • L. d. La Rive (1914b) Henri Poincaré le physicien et le philosophe. Archives des sciences physiques et naturelles 38, pp. 189–201. External Links: Link Cited by: 2-32. Lucien de la Rive.
  • J. G. O’Hara (2007) A ‘horrible conflict with theory’ in Heinrich Hertz’s experiments on electromagnetic waves. European Review 15 (4), pp. 545–559. External Links: Link Cited by: 2-32. Lucien de la Rive.
  • P. Speziali (1997) Physica genevensis : la vie et l’œuvre de 33 physiciens genevois, 1546–1953. Georg, Chêne-Bourg. Cited by: 2-32. Lucien de la Rive.