2-21-1. Pierre Duhem to H. Poincaré

Lille, le 19 Février 1888

Faculté des Sciences de Lille — Laboratoire de Physique

Monsieur,

Les Mémoires d’Helmholtz étaient empruntés à la Bibliothèque de l’École Normale, en sorte que j’ai dû attendre mon retour à Lille pour prendre le renseignement que vous m’aviez demandé. Le Mémoire d’Helmholtz a pour titre Zur Theorie der anomalen Dispersion. Il a paru aux Poggendorff’s Annalen Bd. 154 p. 582 1875 et aux Monatsberichte de Berlin Octobre 1874.11Poincaré 1874; 1875. Il se trouve aussi dans les Mémoires d’Helmholtz T. II p. 213.22Poincaré [2, 213–226]HelH1882. Poincaré enseigne la théorie de la dispersion de Helmholtz dans son cours de 1891–1892 (1889, II, chap. 10). Il n’a pas eu le temps de l’aborder dans son cours de 1887–1888 (ibid., p. V).

L’équation du mouvement de l’éther et l’équation du mouvement d’une particule matérielle prises comme point de départ sont bien celles que vous m’avez exposées. Quant au développement de la théorie, vous seul pourriez juger de sa plus ou moins grande conformité avec ce que vous avez fait.33Il s’agit vraisemblablement de la théorie de l’interférence de la lumière, qu’enseigne Poincaré dans son cours de 1887–1888 (1889, I, chap. 2).

Croyez moi, Monsieur, votre très respectueux et dévoué

P. Duhem

ALS 2p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: "26.05.2014 01:35"

Références