Paul Deschanel to H. Poincaré

7 nov. 1907

Monsieur et très honoré Confrère,

Voulez-vous me permettre de venir vous demander, si ce n’est pas indiscret, votre bienveillant appui pour M. Bigourdan, candidat à la Direction de l’Observatoire ?11Poincaré soutiendra Guillaume Bigourdan, son “collaborateur ancien et zélé”, comme il l’a caractérisé dans une lettre au concurrent principal de Bigourdan, Benjamin Baillaud; voir Poincaré à Baillaud, ca. 12.1907 (§ 3-2-1). Avec le soutien de Darboux et de Painlevé, Baillaud sera nommé Directeur de l’Observatoire de Paris.

Agréer, Monsieur et très honoré Confrère, l’expression de mes bien dévoués sentiments.

Paul Deschanel

ALS 2p. Collection particulière, 75017 Paris.

Time-stamp: " 4.05.2016 15:58"