3-9-3. Octave Callandreau to H. Poincaré

Paris, 8 Mars 1882

Mon cher ami,

Tu trouveras p. 296 du Bulletin qui accompagne cette lettre le travail de M. Gyldén dont je t’ai parlé.11Voir Callandreau à Poincaré (§ 3-9-1). Callandreau transmet à Poincaré le texte de la conférence de Gyldén (1881) à l’assemblée de Strasbourg de l’Astronomische Gesellschaft.

D’après ce court essai, il n’avait en septembre dernier que des idées très vagues sur le travail de M. Weierstrass; je lui ai demandé dernièrement ce qu’il savait à ce sujet maintenant.

Tâche donc de publier bientôt ce qui concerne l’étude et le calcul des fonctions définies par des équations différentielles; je sais que le commencement se trouve dans le journal de M. Résal;22Henri Resal dirigeait depuis 1875 le Journal de mathématiques pures et appliquées. mais je voudrais voir surtout ce qui concerne le calcul des inconnues.33Poincaré a publié en 1881 la première partie de son mémoire sur les courbes définies par une équation différentielle (Poincaré 1881). Callandreau attend la seconde partie de ce mémoire (Poincaré 1882).

Ton bien dévoué camarade,

Octave Callandreau

ALS 1p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: "18.01.2016 00:54"

Références

  • H. Gyldén (1881) Ueber die Convergenz der successiven Annäherungen bei der theoretischen Berechnung der Bahnen der Himmelskörper. Vierteljahrsschrift der astronomischen Gesellschaft 16, pp. 296–304. Cited by: 3-9-3. Octave Callandreau to H. Poincaré.
  • H. Poincaré (1881) Mémoire sur les courbes définies par une équation différentielle (1ère partie). Journal de mathématiques pures et appliquées 7, pp. 375–422. External Links: Link Cited by: 3-9-3. Octave Callandreau to H. Poincaré.
  • H. Poincaré (1882) Mémoire sur les courbes définies par une équation différentielle (2nde partie). Journal de mathématiques pures et appliquées 8, pp. 251–296. External Links: Link Cited by: 3-9-3. Octave Callandreau to H. Poincaré.