H. Poincaré to David Raynal

Paris, le 12 septembre 1884

Monsieur le Ministre,

J’ai l’honneur de solliciter de vous la faveur d’un congé de vingt jours.

Je suis avec respect, Monsieur le Ministre, votre dévoué et obéissant serviteur.

Poincaré11Le manuscrit porte les annotations suivantes: “Vu et transmis à M. l’Inspecteur général, en le priant de vouloir bien appuyer cette demande d’un avis favorable. Monsieur Poincaré n’a pas indiqué de date dans sa lettre, mais nous savons qu’il désire partir le 23 septembre; le congé pourrait lui être accordé à partir de cette date. Pendant l’absence de cet ingénieur, l’expédition des affaires courantes pourra être assurée par les soins de M. le garde-mines Massin qui est parfaitement au courant du Service. L’ingénieur en chef [sign. ill.]”. Vu et transmis avec avis favorable. Paris, le 17 septembre 1884. L’inspecteur général [sign. ill.]”.

ALS 1p. F14 11417. Archives nationales.

Last edit: 28.10.2010