H. Poincaré to David Raynal

Paris, le 4 janvier 188211Le manuscrit porte une annotation de main inconnue : “autoriser”.

Monsieur le Ministre,

Vous avez eu la bonté de me placer en service détaché et de me mettre à la disposition de Monsieur le Ministre de l’Instruction Publique qui m’a nommé Maître de Conférences à la Faculté des Sciences de Paris. Mes nouvelles fonctions n’occupent qu’une partie de mon temps et me permettraient d’accepter un service actif dans le Corps des Mines, si vous vouliez me le confier. C’est cette faveur que j’ai l’honneur de solliciter de vous. Le départ de Monsieur Nivoit vient de déterminer une vacance dans le service central du matériel fixe des chemins de fer construits par l’Etat et les fonctions qu’il va quitter ne seraient peut-être pas incompatibles avec mes occupations actuelles. Si vous et Monsieur le Ministre de l’Instruction Publique n’y voyiez aucun inconvénient, je vous prierais, Monsieur le Ministre de vouloir bien accueillir favorablement ma demande.

Je suis avec respect,

Monsieur le Ministre,

Votre dévoué et obéissant serviteur,

Poincaré

Ingénieur des Mines.

ADft 2p. F14 11417, Archives nationales françaises.

Time-stamp: " 7.12.2014 19:08"