3-37-5. H. Poincaré to Simon Newcomb

[Entre les mois de juin et juillet 1904]

Mon cher Collègue,

J’avais choisi un autre sujet, et j’en avais à peu près arrangé le plan ; il est probable que je m’y tiendrai ; néanmoins, je réfléchirai à votre proposition, dont je vous remercie.11Après avoir invité Poincaré à prononcer une conférence lors du congrès scientifique de l’Exposition internationale de St. Louis, le président du congrès, Simon Newcomb a dû lui proposer un sujet. Alors que nous ignorons le sujet proposé par Newcomb, le 24 septembre 1904 Poincaré fera une conférence intitulée ‘‘L’état actuel et l’avenir de la physique mathématique’’ (Poincaré 1904). Au Congrès des arts et sciences de St. Louis, Poincaré rejoindra les autres membres de la délégation française, dont Gaston Darboux, Émile Picard, et Paul Langevin, alors que Pierre Curie restera à Paris; ce dernier a décliné l’invitation de Newcomb pour lui et son épouse Marie Skłowdowska Curie le 14.05.1904 (Newcomb Papers 20; Blanc et al. 2009, 498).

Je vous demande pardon de ne pas l’accepter immédiatement, mais je ne suis pas sûr d’en tirer quelque chose.

Votre bien dévoué Collègue,

Poincaré

ALS 1p. Newcomb Papers 35, Manuscript Division, Library of Congress.

Time-stamp: "28.01.2016 18:00"

Références