1-1-97. H. Poincaré to Gösta Mittag-Leffler

[17/2/90] 11Date du cachet de la poste de Paris. Paris-17 février — Stockholm-20 février.

Mon cher ami,

Où en est l’impression de mon mémoire ?22Mittag-Leffler fera répondre par Phragmén le 21 février 1890 (voir annexe n°3). Je n’ai encore reçu aucune épreuve et je crains qu’il ne s’en soit égaré. A moins toutefois que vous ne vouliez me les envoyer toutes ensemble ou en deux ou trois fois seulement.

Dans une de vos lettres, vous m’aviez demandé si je pourrais prendre en charge les frais d’impression du mémoire supprimé et je vous ai répondu affirmativement. Je pense que vous devez en avoir maintenant le / compte ; pourriez vous me faire savoir à combien il se monte et comment je pourrai vous faire parvenir cette somme.

Veuillez agréer l’assurance de ma sincère amitié, et vous charger de présenter à Madame Mittag-Leffler les compliments de ma femme et mes respectueux hommages.

Poincaré

ALS 2p. IML 58, Mittag-Leffler Archives, Djursholm.