1-1-65. H. Poincaré to Gösta Mittag-Leffler

Paris, le 23 Novembre 1887 11Paris-23 novembre — Stockholm-26 novembre.

Mon cher ami,

J’ignorais les critiques faites par M. Kronecker au sujet de la 4e question ;22Voir § 64, notes. je m’occupe toujours de la 1re ;33Voir § 59. mais en ce moment la préparation de mon cours me prend beaucoup de temps.44Le cours qu’assure Poincaré au premier semestre de l’année universitaire 1887-1888 est consacré à la théorie mathématique de la Lumière (Poincaré 1889). Ce cours sera rédigé par Blondin, polycopié et diffusé par l’Association amicale des élèves et anciens élèves de la Faculté des sciences de Paris.

Je regrette beaucoup de ne plus avoir un seul tirage à part de mon mémoire sur les fonctions définies par les équations différentielles. On en a fort peu tiré et les tirages ont été presque tout de suite épuisés.

A l’égard des équations de M. Fuchs, je n’ai / donné le résultat qu’incidemment dans une note des Comptes Rendus dont l’objet principal était la transformation birationnelle des surfaces en elles-mêmes.55Poincaré 1886; Garnier & Leray, dirs., 1953, 1–5. Quand je rédigerai le mémoire in extenso, je vous le réserverai66Poincaré ne donnera pas suite à ce projet (voir § 64, notes.

Votre ami bien dévoué,

Poincaré

ALS 2p. IML 38, Mittag-Leffler Archives, Djursholm.

Time-stamp: "19.03.2015 01:53"

Références