1-1-223. Gösta Mittag-Leffler to H. Poincaré

Djursholm le 31 Juillet 1905

Mon cher ami,

Veuillez bien me faire savoir par un mot de vous si M. Painlevé a reçu le paquet que je me permettais de lui envoyer par votre intermédiaire. Il ne m’a pas écrit pour accuser la réception.11Dans une lettre adressée à Painlevé le 2 juillet 1905, dans laquelle il relate entre autre le voyage de Poincaré à Stockholm, Mittag-Leffler annonce qu’il fait parvenir par son intermédiaire un cadeau pour le fils de Painlevé. Poincaré partait d’ici directement pour Paris avant-hier et j’espère qu’il a été content de son voyage. Nous avons fait de notre mieux pour lui faire fête. Ma santé ne me permettait pas d’aller avec lui en Laponie, mais Phragmén est allé à ma place et l’a suivi tout le temps.
Le roi a reçu Poincaré en audience privée et lui a remis personnellement les insignes de grand officier de l’étoile polairqe. [… ] Je me suis permis d’envoyer avec Poincaré un paquet pour votre petit. C’est une coupe de travail suédois faite à la main qui ne manque pas de valeur historique. Je serais heureux si votre fils une fois voudrait la garder en souvenir d’un des meilleurs amis de son père. (Brefkoncept 3901)
Mittag-Leffler s’inquiète de nouveau de la bonne réception de son cadeau dans une lettre adressée à Painlevé le 31 juillet. Celui-ci se décide à répondre le 7 août. Je suis bien coupable de ne pas vous avoir remercié encore, comme il convenait et du fond du cœur, du beau et touchant souvenir que vous avez envoyé à mon petit Jean. Vous avez cherché la chose qui peut m’être le plus sensible et me faire le plus de plaisir, et vous l’avez trouvée. Quand Jean sera un homme, il sentira tout le prix d’un tel souvenir : il saura comme vous le dites si bien, qu’elle lui vient d’un des meilleurs, et j’ajoute, un des plus chers amis de son père. (IML)

König m’envoie un exemplaire corrigé de son travail22König 1906b, 1906a. Mittag-Leffler et Poincaré avait discuté de l’article de König pendant le séjour de Poincaré en Suède. Celui-ci avait sûrement proposé de faire traduire et de le commenter. Mittag-Leffler écrivait à König le 15 juillet : Votre article m’est parvenu au moment où je recevais ici une visite de Poincaré. Nous l’avons parcouru ensemble et nous l’avons trouvé très intéressant. M. Poincaré a amené un exemplaire avec lui pour être traduit par son neveu M. Boutroux. Il s’en peut que Poincaré écrit une note à rapport de votre article que je publierai en même temps. (Brefkoncept 3910) Dans une lettre adressée à Mittag-Leffler le 11 août 1905, Boutroux fait part de ses difficultés avec la théorie des ensembles. Je suis à Göttingue pour quelques jours et je reçois ici une lettre de mon oncle m’annonçant l’envoi d’un manuscrit revu par M. König. Je venais justement de traduire le premier ces jours-ci et je me disposais à vous l’envoyer. J’attendrai maintenant l’arrivée du manuscrit corrigé.
Malheureusement je ne sais pas si vous trouverez la traduction satisfaisante. L’exposition, par endroits, me paraît un peu obscure en allemand même et je ne suis pas assez sûr d’entrer dans la pensée de M. König pour oser traduire un peu librement. (IML)
Après avoir reçu le manuscrit corrigé de König, Boutroux envoie le 26 août sa traduction en insistant sur les difficultés rencontrées. Je vous envoie sous pli recommandé la traduction du mémoire de M. König. Veuillez m’excuser de vous avoir tant fait attendre ; [… ]. Comme je vous l’ai dit dans une précédente lettre, je ne suis pas sûr d’avoir toujours bien compris la pensée de M. König. Peut-être jugerez vous utile de lui soumettre la traduction. D’autre part je n’avais pas sous la main les livres nécessaires pour rechercher quelles sont les traductions françaises consacrées par l’usage pour certaines expressions de M. Cantor. J’ai donc laissé ces mots en blanc et je les ajouterai sur l’épreuve si, comme je le pense, vous voulez bien m’en envoyer une. Je ne suis pas très familiarisé avec la théorie des ensembles, et je préférerais revoir l’épreuve avec quelqu’un de plus compétent que moi. (IML) Boutroux traduira aussi la seconde note sur la théorie des ensembles de König (1908).
en me priant de le faire parvenir à vous. J’espère que M. Boutroux voudra faire la traduction. Dans ce cas il faut prendre note de la correction.

Veuillez bien me faire savoir si M. Boutroux fera la traduction et quand il pourra me l’envoyer.

Votre ami dévoué

TLX 1p. Mittag-Leffler Archives, Djursholm.

Références