1-1-21. Gösta Mittag-Leffler to H. Poincaré

Stockholm 28/10 82

Mon cher ami,

Votre mémoire m’est arrivé aujourd’hui.11Voir § 20. Je vous remercie très cordialement. Je l’imprimerai si tôt que possible probablement dans le troisième fascicule.

J’espère de pouvoir vous envoyer des tirages à part de votre premier mémoire dans quelques jours et je me réserve de vous écrire alors plus à la longue. Je vous félicite à la chaire qui vous attend bientôt et que vous méritez si bien.22Mittag-Leffler connaît par les lettres d’Hermite toutes les tractations autour des chaires vacantes à la Sorbonne : Je dois à M. Milne Edwards [le doyen de la Sorbonne] une sincère reconnaissance de la décision qu’il a prise relative aux chaires de Mécanique générale et de Mécanique appliquée. [… ] et je vous apprends avec plaisir qu’elles leurs [Picard et Poincaré] sont données à titre de chargés de cours, de sorte qu’il est permis d’espérer qu’on ne nommera point de titulaires, de manière qu’ils puissent atteindre l’âge légal nécessaire pour devenir tous les deux titulaires, dans quelques années. (Dugac 1984, 172) Finalement, Poincaré ne sera nommé chargé de cours à la chaire de Mécanique physique et expérimentale de la Faculté des sciences de Paris que le 16 mars 1885 et succédera à Lippmann comme professeur le 22 août 1886 sur la chaire de Physique mathématique et de calcul des probabilités. Ma femme me prie de la rappeler au bon souvenir de Madame Poincaré. Votre bien dévoué et reconnaissant.

G. M. Leffler

ACS. Mittag-Leffler Archives, Djursholm.

Références