1-1-195. H. Poincaré to Gösta Mittag-Leffler

[8/9/1902]11Date du cachet de la poste de Paris. Paris-8 septembre — Djursholm-11 septembre 1902.

Mon cher ami,

Des raisons de famille m’ont retenu à Paris et je n’ai pu aller aux fêtes de Christiania.22Ces fêtes étaient organisées à Oslo du 4 au 7 septembre 1902 à l’occasion du centenaire de la naissance d’Abel (voir § 176). Ce fut Picard qui représenta la France. Il prononça un discours analysant l’œuvre scientifique d’Abel. Mittag-Leffler s’exprima en latin et fit hommage du volume triple des Acta mathematica. A cette occasion, 28 mathématiciens dont Poincaré et Mittag-Leffler, furent proclamés docteurs honoris causa de l’université de Christiania. Pour plus de précisions, et en particulier le discours de Picard, on peut consulter le compte rendu du centenaire d’Abel de Mansion (1902) dans La revue des questions scientifiques. J’avais compté jusqu’au dernier moment profiter de l’offre de M. Darboux qui m’offrait de me céder sa place, mais cela n’a pas été possible.

Je regrette de n’avoir pas profité de cette occasion de vous voir chez vous, mais je / pense aller vous voir une fois sans occasion.

En tout cas veuillez m’excuser.

Votre ami bien dévoué,

Poincaré

ALS 2p. IML 115, Mittag-Leffler Archives, Djursholm.

Time-stamp: "19.03.2015 01:53"

Références