1-1-132. H. Poincaré to Gösta Mittag-Leffler

[17/6/96]11Paris-17 juin 1896 — Budapest-19 juin.

Mon cher ami,

J’ai été très affecté de la nouvelle de votre maladie que je connaissais déjà par votre lettre à Appell ; j’espère qu’il ne restera bientôt plus aucune trace de votre mal ; mais il est bien fâcheux qu’il vous ait pris au moment même où vous aviez besoin de toutes vos forces pour combattre vos ennemis. 22Voir § 124 et § 126.

J’avais commencé depuis quelques mois la rédaction de la seconde partie de / mon travail sur la polarisation par diffraction 33Poincaré 1897; Petiau, dir., 1954, 331–368.44[qui] rayé. dont le commencement avait paru dans les Acta il y a quelques années ;55Poincaré 1892; Petiau, dir., 1954, 293–330. j’espère que vous voudrez bien l’accepter.

Il serait certainement très intéressant et digne des Acta de réunir et de développer les travaux de M. Bendixson.66Bendixson avait publié au Bulletin de la Société mathématique de France une note (Bendixson 1896a) sur les solutions d’une équation aux dérivées partielles dans laquelle il généralise le théorème de Cauchy à l’équation zx+zyf(x,y). Il avait d’autre part publié plusieurs notes sur les équations différentielles et les équations aux dérivées partielles aux Comptes rendus de l’Académie Suédoise (Bendixson 1894,1895,1896b. Bendixson ne publiera rien aux Acta mathematica avant son grand mémoire (1901) dans lequel il prolonge le travail de Poincaré sur les courbes définies par une équation différentielle. Ce mémoire reprend le contenu de sa conférence au Congrès international des mathématiciens (Paris 1900).

Votre ami bien dévoué,

Poincaré

ALS 2p. IML 80, Mittag-Leffler Archives, Djursholm.

Time-stamp: "19.03.2015 01:53"

Références