3-47-15. Georges Leygues (cabinet) to Henri Poincaré

Paris, le 7 NOV 1899

Ministere de l’Instruction publique des Beaux-Arts — Minute

Objet : Décimalisation du temps et de la circonférence. Projet de Congrès. Réponses des Gvts de Suède et de Norvège.

À M. le Président du Bureau des Longitudes

Monsieur le Président,

Le Ministère des Affaires étrangères vient de m’annoncer que notre ministre à Stockholm a prévenu les gouvern[ements] des Royaumes Unis de Suède et Norvège sur l’accueil qu’il serait disposé à donner à une demande de participation éventuelle à un Congrès international chargé d’étudier la question de la décimalisation du temps et de la circonférence.

De la réponse du Ministre Royal des Aff[aires] Ét[rangères], il résulte que les autorités scientifiques compétentes des Royaumes Unis, appelés à donner leur avis sur la matière, se sont montrés peu favorables à la réforme en question, et que, dans ces conditions, il ne paraît pas possible de donner par avance, l’assurance de la participation de la Suède et de la Norvège au Congrès projeté.

J’ai l’honneur de vous transmettre cette information pour faire suite à mes communications antérieures sur le même objet.

Agréez M. le Président [illisible]

P[our] le M[inistre]

Le Directeur

ADft 2p. F17 2921, Archives nationales françaises.

Time-stamp: "24.01.2016 00:35"