Léon Le Fort to H. Poincaré

19 janvier 8711Le manuscrit comporte le texte suivant, rédigé par une main inconnue: “Vous devez vous demander comment cela fait cinq candidats en seconde ligne. Ce sont: Picard, Appell, Mannheim, Goursat et Humbert. Ces deux derniers devaient jusqu’ici former une 3ème ligne, en leur qualité de jeunes qui entrent seulement en scène; mais nous supposons que la section aura jugé préférable, ayant à classer Mannheim, de supprimer les échelons. C’est d’ailleurs M. Le Fort qui vous donne la nouvelle de cette présentation en deux lignes seulement.”

96 Rue de la Victoire

Cher Monsieur

Il est fort probable que je vous annonce ce que vous savez avant moi et mieux que moi. Dans tous les cas ma lettre sera au moins une lettre de félicitations.

J’ai dîné hier soir chez mon collègue M. Richetii (de l’institut) avec MM. Bertrand et Daubrée. Après le dîner on a parlé de votre candidature et M. Bertrand a dit à ces deux messieurs et à moi: “je commets une indiscrétion, mais la section présente M. Poincaré en première ligne et seul, et les cinq autres ex-aequo en 2 lignes et à l’unanimité. Cette présentation assure absolument sa nomination.

Quant à M. Richet il vote pour vous, ce que vous savez peut-être aussi comme le reste.
Si donc je ne vous apprends rien de nouveau, recevez du moins mes meilleurs félicitations et celles de Mme Le Fort.

Votre bien dévoué

Léon Le Fort

ALS 2p. Collection particulière, 75017 Paris.

Time-stamp: "12.05.2015 10:18" Last edit: 28.09.2014