H. Poincaré to Gaston Darboux

[Ca. 29.07–03.08.1901]11Le manuscrite porte une annotation de main inconnue : “Séance du 5 Août 1901”.

Mon cher Confrère,

J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint une note que je suis chargé de présenter aux Comptes Rendus.22Metz 1901.

Elle est d’un électricien russe qui a déjà envoyé des notes sur les rayons cathodiques.33Voir Walter, dir., 2007, § 2-40.

Veuillez agréer, mon cher Confrère, l’assurance de mon sincère dévouement,

Poincaré

ALS 1p. Archives de l’Académie des sciences de Paris.

Time-stamp: "19.03.2015 02:01"

Références