H. Poincaré to Emile Boutroux

[Ca. ll.1906]11Le manuscrit porte une annotation de main inconnue : “XI 1906”.

Mon cher Émile,

La lettre de Lenz est conçue en termes très convenables; il expose ses raisons que tu connais ou que tu devines.

Il propose :

1° De renoncer à l’impression du catalogue.

2° De faire faire (par des procédés mécaniques (photographiques ?) 4 copies du catalogue dont 2 resteraient en France et 2 en Allemagne, l’une à Berlin, l’autre à Hanovre. Cette proposition me paraît devoir être acceptée. La dépense serait d’environ 2000 marks.

3° De commencer à travailler à l’édition à Pâques 1907.

Je suis d’avis de luis répondre :

1° Que malgré les avantages qu’aurait eu l’impression du catalogue, nous attachons trop de prix à une bonne entente avec eux pour ne pas renoncer au plan primitivement arrêté en commun, ou tout au moins pour ne pas ajourner l’exécution jusqu’à ce que l’Association ait pris une décision.

2° Que nous approuvons leur proposition des 4 copies et que nous proposons de la mettre immédiatement à exécution.

3° Que dans notre pensée, l’édition doit être l’œuvre commune de l’Association, et que ne fût-ce que par déférence pour elle, il nous semble qu’on ne peut rien entreprendre avant la réunion, notre mandat étant strictement limité.

4° Qu’il convient de présenter à l’Association un rapport sur l’étendue et le coût probable de l’édition, soit complète, soit réduite, afin qu’elle puisse voter en connaissance de cause.

5° Que nous ne nous lancerons pas dans l’entreprise sans que les moyens financiers ne soient assurés, et qu’ils ne peuvent l’être à notre avis (au moins en ce qui concerne les frais d’impression) que par la coopération de toutes les Académies Associées.

6° Que s’ils désirent une entrevue, nous sommes à leur disposition.

Quant aux autres conditions, posées par Rivaut, il serait prématuré d’en parler.

Je te renverrai le mémoire de Lenz dans 2 ou 3 jours; dès que tu en auras pris connaissance, on pourra réunir la commission. J’en parlerai déjà à Darboux ce soir.

A toi de tout cœur,

Poincaré

ALS 3p. MS 2216.85, Bibliothèque de l’Institut de France.

Time-stamp: " 1.10.2014 00:41"