2-5. Kristian Birkeland

Kristian Birkeland (1867–1917), après des études à l’université de Kristiania (Oslo), reçoit une bourse d’études et part à Paris en 1892 afin de suivre l’enseignement de Poincaré, Paul Appell, et Émile Picard à la Sorbonne. Dans une lettre à son ancien professeur Vilhelm Bjerknes, il raconte que pendant son séjour Poincaré l’a reçu chez lui (Egeland & Burke 2005, 23). Le cours de Poincaré suivi par Birkeland a pour sujet les oscillations hertziennes, et c’est sur ce même sujet que Birkeland fait ses premières recherches.11Birkeland 1893a, 1893c, 1893d, 1893b. Ensuite il part à Genève afin de travailler sept mois avec Édouard Sarasin et Lucien de la Rive sur les ondes hertziennes.22La collaboration est fructueuse; voir Birkeland (1893). Il fait également des études auprès de Philipp Lénard à Bonn, et Sophus Lie à Leipzig. En 1898, il est nommé professeur de physique à l’université de Kristiania par le roi Oscar II de Suède, devançant ainsi Bjerknes.

Ses travaux dans le domaine de l’électromagnétisme le font considérer comme un des précurseurs de la radio. A partir de 1897, il orienta ses recherches dans les domaines du magnétisme terrestre et de l’influence du Soleil sur le phénomène des aurores boréales, et des orages magnétiques en général.33Sur la vie et les travaux de Birkeland, voir Egeland & Burke (2005), et Lucy Jago (2001).

Time-stamp: "18.02.2014 23:21"

Références

  • K. Birkeland and É. Sarasin (1893) Sur la nature de la réflexion des ondes électriques au bout d’un fil conducteur. Comptes rendus hebdomadaires de l’Académie des sciences de Paris 117 (19), pp. 618–622. External Links: Link Cited by: 2-5. Kristian Birkeland.
  • K. Birkeland (1893a) Ondes électriques dans les fils ; la dépression de l’onde qui se propage dans des conducteurs. Comptes rendus hebdomadaires de l’Académie des sciences de Paris 116 (3), pp. 93–96. External Links: Link Cited by: 2-5. Kristian Birkeland.
  • K. Birkeland (1893b) Sur la réflexion des ondes électriques à l’extrémité d’un conducteur linéaire. Comptes rendus hebdomadaires de l’Académie des sciences de Paris 116, pp. 803–806. External Links: Link Cited by: 2-5. Kristian Birkeland.
  • K. Birkeland (1893c) Sur les ondes électriques dans des fils; la force électrique dans le voisinage du conducteur. Comptes rendus hebdomadaires de l’Académie des sciences de Paris 116 (10), pp. 499–502. External Links: Link Cited by: 2-5. Kristian Birkeland.
  • K. Birkeland (1893d) Sur les ondes électriques le long de fils minces; calcul de la dépression. Comptes rendus hebdomadaires de l’Académie des sciences de Paris 116 (12), pp. 625–628. External Links: Link Cited by: 2-5. Kristian Birkeland.
  • A. Egeland and W. J. Burke (2005) Kristian Birkeland: The First Space Scientist. Springer, Berlin. Cited by: 2-5. Kristian Birkeland, 2-5. Kristian Birkeland.
  • L. Jago (2001) The Northern Lights: How One Man Sacrificed Love, Happiness and Sanity to Unlock the Secrets of Space. Knopf, New York. Cited by: 2-5. Kristian Birkeland.