2-4-5. H. Poincaré to Henri Becquerel

Berlin 15 Juin [1895]

Mon cher ami,

En arrivant ici, j’apprends la mort de Verneuil.11Auguste Verneuil (1823–1895), professeur de clinique chirurgicale à la Faculté de médecine de Paris, et membre de la section de médecine et chirurgie à l’Académie des sciences depuis 1887, mort le 11.06.1895 (Académie des sciences de Paris, 1968, 551). Cette lettre concerne les tractations précédant son remplacement à l’Académie des sciences. Placé en seconde position par le Comité secret, Odilon Lannelongue (1840–1911), professeur de pathologie chirurgicale à la Faculté de médecine de Paris, est élu le 25.11.1895 (ibid, 313).

Je te rappelle que la veille de l’élection de Guyon tu m’avais à peu près promis ta voix pour Lannelongue pour la vacance suivante.22Sur cette élection, voir (§ 2-4-4).

Mon amitié ne t’a jamais fait défaut j’espère que je peux compter sur la tienne dans cette circonstance.

Tout à toi,

Poincaré

ALS 2p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: " 3.09.2016 13:02"

Références

  • Académie des sciences de Paris (Ed.) (1968) Index biographique des membres et correspondants de l’Académie des sciences. Gauthier-Villars, Paris. Cited by: 2-4-5. H. Poincaré to Henri Becquerel.